Pascal Couchepin

Figure politique suisse, personnalité forte, capacité intellectuelle remarquable, force de propositions exceptionnelle, absence de langue de bois, sens de l’humour aiguisé, lui ont permis de marquer notre époque.

Pascal Couchepin effectue des études au Collège de Saint-Maurice, puis de droit à l’Université de Lausanne où, avec un groupe d’amis, il fonde le club Davel dans le but d’étudier la réalité politique. Il ouvre une étude d’avocat notaire à Martigny. Membre du Parti libéral-radical, il est élu vice-président de cette ville en 1976, puis président de 1984 à 1998 – date de son accession au Conseil fédéral. En 1979, il accède au Conseil national et est élu en 1998 au Conseil fédéral qu’il préside à deux reprises, en 2003 puis en 2008. Il dirige successivement le Département fédéral de l’économie de 1998 à 2002, puis le Département fédéral de l’intérieur de 2003 à 2009.

Pascal Couchepin fait preuve d’une ampleur et d’un charisme inhabituels pour un membre du Gouvernement suisse. Dans un pays qui n’apprécie pas toujours les têtes qui dépassent, il fait preuve d’un leadership exceptionnel. Loyal, mais indépendant dans ces idées. « Je crois en l’action politique », confie-t-il dans un ouvrage où il révèle ses espoirs et ses craintes au journaliste Jean Romain.

Il est fait Officier de la Légion d’honneur le 19 novembre 2011.

Pascal Couchepin