Rachel Grange

Rachel GrangeRachel Grange dirige un laboratoire de recherche à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Elle a étudié la physique à l’EPFL ainsi qu’à l’Indian Institute of Technology à New Delhi. Durant son doctorat à l’EPFZ, elle a travaillé sur des lasers à pulses ultra-courts pour les télécommunications. C’est à l’EPFL et à l’université Friedrich Schiller à Iéna en Allemagne qu’elle s’est intéressées à des matériaux extraordinaires différents des métaux et des semiconducteurs que l’on connaît.
Ses recherches portent sur les propriétés optiques de ces matériaux à l’échelle nanométrique (1 milliard de fois plus petite qu’un mètre). Ces nanomatériaux peuvent servir comme produit de contraste de longue durée pour l’imagerie biomédicale ou à miniaturiser des appareils électroniques en intégrant plus de fonctions sur une même puce.

Rachel Grange